Quelles sont les meilleures techniques de rédaction web ?

Mis à jour le 04/06/2020 | Publié le 27/02/2020 | Rédaction web

82 / 100 Score SEO

Vous aimeriez que votre entreprise trouve un bon positionnement dans les moteurs de recherche, alors vous êtes en quête de techniques de rédaction web ? En voilà une bonne idée : l’écriture pour le web est une pratique qui véhicule beaucoup de questions, tant dans son utilisation que dans ses techniques. En effet, les pratiques et les connaissances de la profession de rédacteur ou rédactrice web seo sont complexes, ne s’inventent pas et sont régulièrement soumises à des rebondissements.

Alors comment faire partie d’un écosystème qui demande des soins réguliers ?

Pour vous futur(e) rédacteur ou rédactrice, mais aussi pour tous les entrepreneurs qui s’intéressent de près ou de loin à la rédaction web, voici 16 pratiques simples à connaître impérativement.

1. Répondez aux attentes de votre public cible

 

Un bon contenu web répond avant tout aux centres d’intérêts des internautes. Mieux vous connaitrez votre cible, plus vos messages seront impactants et qualitatifs.

Une information sur le web doit être bien rédigée, intéressante et pédagogique.

2. Adoptez un style concis

En relation constante avec vos personas, vous les connaissez sur le bout des doigts. Le ton, le style, les propos qu’ils aiment, … Bien que l’écriture web a ses propres règles, elle s’adapte avant tout au comportement de l’internaute.

Évitez le jargon inutile, soyez clair(e) et concis(e), tout en étant percutant(e), pour attirer l’attention du lecteur pressé et peu attentif.

3. Une autre des techniques de rédaction web est de rédiger pour le référencement

Choisissez les bons mots clés, soignez vos titres, insérez de bons liens et produisez régulièrement du contenu de qualité.

4. Exprimez votre information clé au début de vos écrits

Les informations clés sont à placer au début des titres, de l’article, du chapeau. Cela permet à l’internaute de trouver instantanément l’information qu’il cherche, mais aussi de faciliter la compréhension des petits crawlers des moteurs de recherche.

5. Écrivez des paragraphes courts et aérés avec plusieurs niveaux de lecture

Les paragraphes courts et aérés sont à privilégier, car les internautes lisent en diagonale et de manière beaucoup plus lente que sur un support papier. 

Pensez à travailler votre maillage interne pour une meilleure hiérarchisation de l’information.

6. Personnalisez l’information en fonction de vos lecteurs cibles

N’hésitez pas à créer plusieurs sous-domaines pour vous adresser à vos différents publics cibles. Plus vous serez proche de votre cible, meilleures seront les interactions et la fidélisation.

7. Faites très attention aux fautes d’orthographe

Un article qui comprend de nombreuses fautes d’orthographe peut grandement pénaliser la crédibilité de votre entreprise. Bien que les fautes fleurissent avec l’écriture SMS, le lecteur averti est toujours très sensible aux erreurs grossières.

8. Utilisez des métaphores

Les images font partie des techniques de rédaction web les plus puissantes, car elles aident à mieux comprendre un texte

Les métaphores permettent de passer d’un texte abstrait à quelque chose de plus concret, facilitant ainsi la compréhension.

9. Adoptez la technique du 50

Bien qu’effrayante aux premiers abords, la technique du 50 consiste à écrire sans vous relire dans un premier temps, puis de reprendre votre contenu pour en ôter une bonne moitié.

En relisant votre texte, vous constaterez les phrases inutiles, mais aussi la redondance des mots ou leur complexité.

10. Organisez vos contenus longs sous forme de liste à puces

Les listes à puces sont simples et efficaces et permettent d’organiser le contenu : plus aéré, rythme cassé, idées recentrées, etc.

Bien que l’arrivée de BERT pourrait remettre en cause cet aspect, comme l’aborde Abondance dans son billet « Plus d’infos sur BERT, le nouvel algorithme de Google », utilisez-les avec parcimonie !

11. Créez des sous-titres mystérieux

Il faut bien l’avouer, les lecteurs sur internet sont un tantinet flemmard ! Ils aiment aller rapidement à l’essentiel et ont développé un sens aigu pour le repérage.

En utilisant le copywriting avec des sous-titres mystérieux, vous les incitez à regarder le contenu de la partie abordée.

D’une pierre deux coups, cela améliorera aussi considérablement le temps moyen passé sur votre blog.

12. Racontez des histoires

Une autre manière de créer des contenus qui résonnent chez le lecteur est d’utiliser le storytelling.

Cette pratique apportera à vos écrits un nouveau souffle de vie et par la même occasion vous fera travailler votre créativité.

techniques de rédaction web

@rawpixel.com

Vous souhaitez vous former auprès des meilleurs ? Voici quelques ouvrages à lire absolument :

Bien rédiger pour le web 4ème Ed.

Bien utiliser son blog : Création, visibilité, influence et performance

Réussir son référencement web – Edition 2018-2019 : Stratégies et techniques SEO

Référencement Google mode d’emploi : Spécial débutants en SEO

La boîte à outils Ecrire pour le Web

Attention, il ne s’agit pas de références dans le domaine du copywriting ou du storytelling, mais des experts dans l’écriture pour le web.

13. Ne bâclez pas l’introduction

Comme nous l’avons vu, dès le début abordez la thématique précise de l’article que vous allez rédiger. Mais au delà de cet aspect élémentaire, vous devez convaincre rapidement votre lecteur que votre contenu est plus intéressant que celui du voisin.

Prenez-le aux tripes émotionnellement, montrez-lui que vous comprenez ce qu’il ressent et ce qu’il veut.

14. Idem pour la conclusion

La conclusion chez beaucoup de rédacteurs est un flop. N’oubliez pas qu’il s’agit de la dernière impression que vous laissez si votre lecteur a eu le courage de vous lire jusqu’au bout. Il serait bien dommage de le perdre à ce moment-là ! Tant d’efforts fournis en vain…

Jusqu’au dernier mot votre contenu doit marquer les esprits. En psychologie, on parle d’effet de primauté et de récence. On se souvient mieux du début et de la fin d’un texte, d’une liste, d’un film. Le milieu sert à faire rêver.

Pour réussir votre conclusion, rappelez le résultat principal de votre article, motivez les gens à agir, faites un appel à l’action (inscription à votre newsletter, découverte d’un de vos services ou produits, etc.).

15. Préparez votre structure

L’internaute lit de temps à autre sur le web pour se divertir, mais généralement il cherche une information précise. Que vous rédigiez pour vous ou pour un client votre contenu doit être optimisé et a pour objectif de répondre à un besoin. Il est donc important de bien préparer sa structure afin de suivre un fil conducteur et éviter les débordements intempestifs.

En vous inspirant de la méthode AIDA (Attention – Intérêt – Désir – Action), construisez votre structure de la sorte :

Pour un article de blog : Title/H1/Intro/H2/Paragraphe/H2/paragraphe, etc. ;

Pour une page de site : Title/H2/paragraphe/H2/paragraphe, etc.

16. Prenez en compte l’interaction

L’internaute ne lit pas uniquement un contenu, il interagit avec lui : scroll, clics, visualisation, etc. N’oubliez pas de prendre en compte tous ces paramètres et de fournir des supports adaptés à tous supports de lecture.

La rédaction web est un doux mélange de créativité et de pertinence. Au début, les textes ne sont pas parfaits, mais l’entraînement finit par affiner le style et les techniques deviennent de jour en jour plus simples à appliquer. Si l’art de la concision, du calibrage, du chunking, de l’écriture interactive et de la granularité de l’information sont des aptitudes que vous possédez ou qui font sens pour vous, vous devriez devenir un(e) bon(ne) rédacteur(rice) web.

Ne brûlez pas les étapes, soyez force de passion et de persévérance ! Frôler la position zéro demande un travail assidu de longue haleine…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Shares
Partagez
Tweet
Partagez
Pin
Email