Quels sont les meilleurs indicateurs seo à suivre sur son site internet ?

Mis à jour le 04/06/2020 | Publié le 26/10/2019 | Analyse Data

91 / 100 Score SEO

Les indicateurs seo ou kpi seo sont des données tangibles qui permettent d’évaluer la performance et la pertinence d’une optimisation de référencement naturel. Très utiles pour mesurer les actions marketing d’un site internet, trop nombreux encore sont les entrepreneurs qui ne savent pas les déchiffrer correctement (ou du moins d’en voir tout le potentiel), ni même les intégrer dans leur stratégie de contenu.

Voici donc une liste des indicateurs à suivre de près pour mesurer efficacement la performance de vos objectifs seo. À la fin de ce contenu, vous devriez être en mesure de créer un tableau de bord pertinent de l’ensemble de vos kpi seo !

Pour rappel : le trafic gratuit (SEO), dit organique ou naturel, est issu des visiteurs ayant fait une recherche sur le web et poursuivi leur chemin sur votre site. À l’inverse, le trafic payant (SEA) est issu des visiteurs ayant cliqué sur un lien promotionnel lié à votre site.

Le volume des visites organiques est un facteur clé dans la mesure des kpi de performance en seo. Ces données, facilement récupérables à l’aide de Google Analytics, permettent de suivre l’augmentation ou la diminution des visiteurs d’un site web. 

 

sources de trafic sur google analytics

BDM

Généralement, un taux de trafic organique élevé signifie que vous êtes bien référencé dans les moteurs de recherche et que vous êtes attractif pour l’internaute. C’est-à-dire que celui-ci a préféré cliquer sur votre contenu plutôt que sur celui de la concurrence. Aux premiers abords, cela laisse sous-entendre que votre titre et/ou votre description sont alléchants smile.

 

Le second KPI à étudier est l’utilisateur

Autrefois nommés « visiteur », un consommateur internet s’appelle aujourd’hui un « utilisateur ». On parle d’ailleurs de plus en plus d’expérience utilisateur !

Concrètement, un utilisateur est tout simplement un internaute qui se rend sur votre site web ou mobile, et pour lequel nous sommes capables de comprendre son comportement via à un outil de tracking : le fameux « cookie ».

Pour ceux qui l’ignorent, un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique mis au préalable sur le disque dur de l’internaute et qui permet de récupérer et de stocker de nombreux éléments liés aux comportements des usagers.

En référencement, on s’intéressera particulièrement aux utilisateurs uniques et de plus en plus aux utilisateurs utiles.

Un visiteur unique est un internaute qui revient plusieurs fois sur votre site sur une période donnée (un mois le plus souvent), et ce, même si ses interventions ont lieu sur plusieurs jours différents (il ne sera comptabilisé qu’une seule et unique fois).

Le visiteur utile, quant à lui, est un individu qui reste sur votre site internet pendant au minimum 60 secondes et qui visite plus de 2 pages.

Bon à savoir : à la vue de l’importance grandissante de Google pour l’expérience utilisateur (UX), connaître le nombre de visiteurs venus par le SEO grâce à vos contenus pertinents et l’ergonomie de votre site est une excellente source de donnée.

En troisième position, nous retrouvons les sources d’acquisition

Lorsque l’on convertit de nouveaux visiteurs, en référencement, on parle d’acquisition. Comprendre l’origine de son trafic et le pourquoi de ses interactions, revient à augmenter ses capacités à acquérir toujours plus de visiteurs, et par lien de cause à effet plus d’acheteurs. Pour générer du trafic Web, il existe différentes sources d’acquisition : le social, le referral, le blog, la publicité, le mobile, etc.

Petite piqûre de rappel sur les différentes sources de trafic :

– Le social, simple et rapide à mettre en place (car ne nécessite pas de compétences techniques) permet de générer beaucoup de trafic.

 

S’il est indispensable d’avoir une présence sur les réseaux sociaux, cela nécessite néanmoins beaucoup de régularité et de coût humain, alors autant être sûr que le jeu en vaut la chandelle  ! Excellent levier d’acquisition de trafic, le social permet de :

  • Communiquer sur votre marque ;
  • Toucher une cible qualifiée ;
  • Posséder des sources d’acquisition scellables et automatisables.

Bon à savoir : choisissez les médias sociaux les plus pertinents pour votre cible et votre entreprise. Ainsi, vous validerez que vos utilisateurs soient au bon endroit, au bon moment et pour les bonnes informations.

 

– Le referral permet de travailler sa marque, son produit, sa réputation.

 

Vous profitez ainsi du trafic d’autres sites pour faire connaître le votre et apporter des liens supplémentaires dans votre quête sur les moteurs de recherche.

 

– Le blog, il s’agit d’un des meilleurs outils pour attirer de nouveaux visiteurs sur votre site web.

 

En identifiant les articles les plus pertinents de votre blog, vous répondrez aux attentes de vos lecteurs. Pour évaluer les sources d’acquisition de ce kpi, n’hésitez pas à réaliser un audit seo de votre blog !

 

– La publicité digitale est l’unique segment du marché publicitaire qui a connu une croissance de 19 % en France en 2019 (*).

 

Quand on sait que 18 % des consommateurs se disent influencés par une publicité, soyez attentif à vos performances « Search » et « Display » :

  • Les liens sponsorisés (volet search) représente 43 % de part de marché ;
  • Le « display » (affichage de bannières) ne cesse de progresser (20 % du marché de la publicité online)

Source (*) : L’étude SRI fait la synthèse du marché de la publicité digitale.

 

– Le mobile quant à lui est encore LE levier d’acquisition de demain.

 

Avec une croissance qui ne cesse d’augmenter en terme de trafic, pour atteindre plus de nouveaux clients, touchez votre cible via les SMS, les notifications push, la géolocalisation, les QRcode ou les applications mobiles.

Bon à savoir : une fois de plus Google Analytics vous permet d’avoir accès à tous ces éléments.

Les recherches sur votre site sont également à regarder de très près

Pour développer un trafic de qualité, en référencement naturel, comme en marketing, il est important d’analyser les indicateurs de performance tel que le suivi de positionnement des mots clés cibles. Les outils SEO de suivi de positionnement réalisent à merveille ce travail. Ils permettent d’accéder à plusieurs dizaines de mots clés de façon automatique et de mesurer l’évolution de leur positionnement dans le temps.

Pour vous aider à gagner un temps précieux, utilisez Myposeo, Ranks ou encore Google Search Console. Les données récupérées (requêtes, clics, impressions, position) vous permettront de répondre aux questions que se posent chaque jour les entrepreneurs web :

 

requêtes google analytics

WebMarketing

– Quels sont les mots clés pour lesquels votre site est le plus affiché ?

– Quelles requêtes vous rapportent le plus de trafic ?

– Pourquoi votre site est-il victime d’une baisse de performance ?

– Google comprend-il correctement le contenu de votre site web ?

Le saviez-vous ? Si vous possédez un moteur de recherche interne sur votre site, vous pouvez aussi tracker les recherches qui y sont effectuées.

Les pages les plus performantes vous en diront long sur les attentes des internautes

De nombreuses études relatives à la corrélation entre vitesse de chargement et taux de rebond tombent d’accord sur ce point : chaque seconde compte. Ainsi la majorité des sites en difficulté pourraient améliorer leurs performances au moyen de techniques basiques d’optimisation de pages. Alors pour ne pas faire d’impasse :

  • Diagnostiquez vos pages les plus performantes ;
  • Nettoyez vos redirections ;
  • Réduisez la taille de vos pages ;
  • Évaluez la performance de vos contenus ;
  • Mesurez votre fidélisation.

Les pages de sortie de votre site (pages où s’arrêtent les visiteurs) déterminent les problèmes de conversion. Si vous constatez une augmentation des abandons de session sans raison, cela peut venir d’un problème de contenu.

Bon à savoir : à nouveau Google Analytics sera votre plus fidèle allié. Vous n’avez pas suffisamment de connaissances avec cet outil ? N’ayez craintes ! L’Analytics Academy dispense gratuitement des cours en ligne. Vous pouvez même utiliser la plateforme pour préparer la certification Google Analytics Individual Qualification, reconnue dans l’ensemble du secteur.

Quels sont les meilleurs indicateurs seo à suivre sur son site internet ? 1

 

Le nombre de vues est un indicateur à ne pas négliger

Le nombre de pages vues par session permet de déterminer combien de pages sont vues en moyenne pour chacune d’entre elles. Il n’est cependant pas toujours évident de déterminer le bon nombre de pages vues par session, car celles-ci dépendent de votre architecture et de vos objectifs. Mais il est nécessaire d’essayer de comprendre pourquoi les visiteurs s’en vont !

Des outils fiables, comme SimilarWeb, Alexa Rank ou l’extension Chrome SEOQuake, vous donneront de nombreuses informations sur une page et un site internet en général.

Le temps de lecture moyen pourrait vous sembler inutile, il en est tout autre !

Le temps de lecture sur le web est sans appel : une personne sur trois passe moins de 15 secondes à lire un article de blog et un utilisateur ne consomme en moyenne que 20 % du contenu d’une page.

Que cela signifie-t-il d’après vous ?

Que beaucoup de vos lecteurs ne sont pas convaincus et ne s’engagent pas auprès de votre marque !

Si tel est le cas :

  • Retravaillez vos contenus : partez à la chasse aux fautes d’orthographe, aux erreurs grammaticales, aux imprécisions.
  • Repensez les visuels de vos contenus : cherchez à accrocher leur regard grâce à des titres alléchants, des citations poignantes, des visuels attractifs.
  • Revoyez vos pitch commerciaux : construisez une relation de confiance, répondez à leurs besoins, apportez une information pertinente.
  • Supprimez ou remodelez les contenus qui sentent le réchauffés.
  • Ciblez de vraies personnes intéressées : peaufinez vos buyer personas.

À retenir : les statistiques de temps de lecture peuvent vous en dire long sur ces points. En savoir plus.

Le taux de rebond est un excellent indicateur d’analyse d’audience

Parmi l’analyse d’audience, le taux de rebond est un kpi seo marketing qui mesure le pourcentage d’internautes entrés sur une page et ressortis sans en consulter d’autres. Un taux de rebond élevé révèle donc l’insatisfaction des visiteurs, notamment suite à :

  • Un mauvais ciblage ;
  • Un contenu de mauvaise qualité ;
  • Une mise en page étouffante ;
  • Une page trop longue à se charger ;
  • Un manque de CTA.

Un visiteur peut également rebondir lorsqu’il clique sur un lien externe, il ferme une fenêtre ou tout simplement car sa session a expiré.

Pour diminuer le taux de rebond, pensez à bien travailler sur l’ergonomie de votre site et sur l’optimisation de vos contenus.

My Alt

Bon à savoir : généralement un bon taux de rebond avoisine les 50 % et doit être mesuré sur le moyen et long terme.

Les rubriques les plus importantes

La première chose qui saute aux yeux des utilisateurs web est l’architecture d’un site. Cette partie est donc très importante et permet d’avoir une vision globale du site et des parcours de navigation. En soignant votre maillage interne, vous améliorerez sans risque votre référencement naturel.

Plus une page est haute dans la hiérarchie, plus elle reçoit de liens d’autres pages de votre site.

Plus elle renvoie vers des liens au niveau sémantique, meilleur sera son référencement.

La mesure de ce kpi seo doit donc impérativement être incluse dans votre dashboard seo. Analyser les rubriques les plus importantes de son site revient donc à définir des scénarios de navigation portant sur :

 

  • Le profil du visiteur : âge, maturité web ;
  • L’objectif de votre offre : besoin fort, intérêt flou ;
  • Le canal d’acquisition : parcours pour arriver sur votre site ;
  • La page d’atterrissage : sur quelle page est arrivé le visiteur.

À retenir : avec l’avènement du cocon sémantique, il est devenu indispensable de suivre les statistiques de votre site Silo par Silo.

Pour conclure cette liste sur les indicateurs seo à suivre, je vais terminer sur l’importance de suivre ses conversions via le SEO

Être au fait des requêtes que tapent les internautes n’est jamais un exercice facile. Cependant, il existe des outils et des méthodes qui permettent de choisir les mots clés les plus pertinents pour optimiser le référencement naturel de son site internet.

À chaque étape du processus d’acquisition de trafic, votre défi est de générer une audience d’intérêt. Creuser en détail ces data ou données web, c’est observer avec plus de précision le taux de conversion ou le coût d’acquisition de votre prestation SEO. Alors interrogez-vous sur :

  • La simplicité de navigation de votre site ;
  • Le nombre de vos appels à l’action (CTA) ;
  • Le temps de chargement de vos contenus ;
  • Les actions de conversion (formulaires).

L’A/B testing est révélateur de vérité en matière de conversion ! Procédez à des tests réguliers, changez une variable après l’autre, identifiez les zones chaudes, recueillez le feedback de vos visiteurs, etc. En apportant les bonnes réponses à chaque étape du processus, vous vous assurerez de coller au plus près des besoins des consommateurs.

Mon bonus

My Alt

Je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais au début de cet article je vous ai assuré que vous repartiriez avec un tableau de bord pertinent de l’ensemble de vos indicateurs seo. Pour tous ceux et celles qui ont pris le temps de me lire jusqu’au bout, tout d’abord un grand merci. Ensuite, voici un lien vers 30 modèles de rapports forts appréciés dès marketeurs ! Toutefois, il s’agit de tableaux de bord issus de Google Data Studio. Mais si comme la grande majorité des entrepreneurs web vous analysez vos données via Google Analytics, cela ne devraient pas vous poser de problème !

Google Data Studio a cette particularité de permettre la surveillance dans un seul et même dashboard des données issues de Google Analytics, mais aussi de nombreux autres sites. Ces modèles vous serviront de base pour utiliser ce formidable outil de reporting. Sinon, vous pouvez toujours utiliser notre bon vieux Excel !

Une fois de plus pour que vous n’ayez pas à perdre trop de temps, je vous ai dégoté des templates prêts à l’emploi :

 

Comme le veut l’adage : « On ne maîtrise que ce que l’on mesure ». C’est pourquoi le référencement naturel doit faire l’objet d’un suivi structuré qui s’appuie sur des indicateurs bien définis. Mesurer son trafic organique, connaitre ses visiteurs venus par le SEO, identifier les sources d’acquisition et de conversion, être au fait des pages qui marquent, … 

Ces 9 kpis vous permettront d’évaluer à 360° l’impact de votre stratégie de référencement, d’avoir une belle analyse web, d’apprécier les retours engrangés pour obtenir toujours plus de résultats efficients, mais surtout d’avoir une longueur d’avance sur vos concurrents ! 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Shares
Partagez
Tweet
Partagez
Pin1
Email