Les principaux avantages de l’inbound marketing

Avouons-le. Personne n’aime se faire bousculer par une publicité ou une campagne marketing de masse. On veut rester maitre dans sa décision d’achat. Être en phase avec l’offre qui nous fait de l’œil. Alors pourquoi infliger de telles pratiques à ses chers et tendres clients, dites-le-moi…

Cette méthode désuète ne vous intéresse aucunement. Vous cherchez à attirer des visiteurs et des clients potentiels de façon plus esthétique. Je suis d’ores-et-déjà convaincue que les nombreux avantages de l’inbound marketing vont vous ravir !

#1 : Obtenir des visiteurs organiques sur votre site web

 

Le trafic organique est l’élément vital de toute stratégie saine de marketing entrant. C’est simple : plus votre site web apparaît sur une requête clé, plus les visiteurs sont susceptibles d’atterrir sur votre site. Et de fil en aiguille (eh oui, je sais que votre maillage interne est rondement bien orchestré) de voir les innombrables sujets intéressants que vous traitez, votre niveau d’expertise, vos produits et services.

Mais tout cela est rendu possible seulement, et seulement si, vous utilisez la technique phare de l’inbound marketing, le marketing de contenu : création d’articles de blog, de podcasts, de vidéos, etc.

En clair, avec le marketing entrant, la balle est tout le temps dans le camp de votre audience. Vous n’avez pas besoin d’essayer de la persuader ou de lui envoyer des publicités sur son fil d’actualité Facebook/Instagram/…

Simple comme bonjour, n’est-ce-pas ? Eh bien pas tant que ça !

Tout ne vient pas avec la pluie et le beau temps. Une étape clé reste encore à réaliser. C’est d’ailleurs notre second avantage.

 

#2 : Aider les internautes à dépasser leurs difficultés

 

Sans internaute, il n’y a aucune conversion, aucune transformation, aucune fidélisation. Alors comment faire pour attirer des visiteurs potentiellement intéressés et les plus qualifiés possible ?

Tout simplement en les aidant !

Intéressez-vous à leurs frustrations, leurs révoltes, mais aussi à leurs ambitions ou ce qui les mettent en joie.

Par exemple, votre prospect (un gérant de TPE en B2B) sait qu’il va avoir du mal à payer ses cotisations Urssaf. Ou bien ses salariés. Ou encore ses fournisseurs. De votre côté, vous vendez un service d’accompagnement en affaires. Votre objectif pour l’attirer vers votre solution est de lui fournir une réponse aux problématiques auxquelles il est confronté.

Pour trouver les difficultés réelles de votre audience, le plus simple est de prendre le téléphone et d’interroger quelques-uns de vos clients actuels. L’objectif de cette recherche est de comprendre leurs problématiques et ce qui les a poussé à acquérir votre solution. Mais aussi de déterminer en quoi vous les avez aidés.

Si vous y parvenez, vous aurez une sacré longueur d’avance sur vos concurrents !

 

#3 : Construire votre propre base de données

 

Comme nous venons de le voir, créer du contenu magnétique (utile) attire des visiteurs qualifiés. Ces visiteurs vous font alors confiance et vous donnent sans l’ombre d’un doute leurs données personnelles.

Alors au lieu d’essayer d’attirer toujours plus de visiteurs ou de nouveaux prospects, concentrez-vous sur ceux que vous avez durement acquis ! Ils ont déjà manifesté leur intérêt, ce qui signifie qu’ils sont beaucoup plus susceptibles de convertir.

Avec un outil de marketing automation comme Plezi, vous pourriez très facilement accélérer votre cycle de vente.

Pour une démo gratuite, contactez-moi !

#4 : Réduire vos coûts digitaux

 

Un autre avantage non négligeable est le coût de l’inbound marketing : 61 % moins cher que les médias traditionnels selon HubSpot. Pas mal, non !

Et tout cela est encore une fois possible avec le marketing de contenu et le marketing automation, tous deux issus du marketing entrant.

Vous commencez à voir le tunnel glissant ?

 

Finalement, la majeure partie du coût du marketing entrant réside dans la création de contenu, qui, soit dit en passant, a un effet durable. C’est un investissement sur le long terme, contrairement à la publicité, aux appels et e-mails à froid, ou toutes autres techniques loufoques issues de l’outbound marketing.

Une fois que vous produisez des articles de blog, des vidéos, des épisodes de podcast, etc., c’est sur Internet pour toujours, et à jamais. Sauf si vous supprimez vos URL par mégarde yell

Néanmoins, avant d’aller plus loin, je dois vous mettre en garde !

Certes, ce qui est publié sur Internet est là pour toujours. Mais la question est : vos publications sont-elles visibles ?

Car être sur la 2e page de Google ne vous apportera ni trafic, ni contacts qualifiés, ni prospects à vie.

La clé ? Optimisation, optimisation et encore optimisation. Mais pas sur-optimisation… Eh oui… qui vous dit que les techniques d’hier fonctionneront encore après-demain…

 

#5 : Investir de façon plus pérenne

 

L’Inbound Marketing, c’est un tout. C’est une nouvelle philosophie, une nouvelle attitude, une nouvelle approche, une nouvelle manière de se questionner sur ses valeurs d’entreprise, de les communiquer, de modéliser ses clients, …

Cette stratégie digitale vous fait peur car elle demande un vrai investissement ?! Quoi de plus normal lorsque l’on souhaite créer des relations saines, tant sur le plan professionnel qu’humain, et de surcroît sur la durée.

Ok, les résultats n’apparaissent pas dès la première semaine. Toutefois, il s’agit de la seule option viable pour gagner de réelle opportunité de leads, de prospects et de clients sur le long terme.

Votre projet est destiné à disparaître dans un an ? N’investissez pas dans le marketing entrant. Pour tous les autres, surmontez vos peurs et jetez au placard vos anciennes pratiques marketing et ventes.

Avec de l’organisation, la bonne équipe et les bons outils, vous pourrez sans aucun doute réussir votre Inbound Marketing avec brio. L’essentiel est d’être rigoureux, du choix du sujet à traiter à l’attention portée à votre client final.

 

#6 : Retracer un ensemble d’actions digitales et mesurer son ROI

 

Un autre avantage de l’inbound est son degré de mesurabilité. Lorsque vous gérez tout numériquement, il est beaucoup plus facile de suivre vos métriques importantes.

En couplant votre CRM à Plezi par exemple, vous pouvez savoir :

 

  • Quels messages fonctionnent le mieux.
  • Quels e-mails sont ouverts.
  • D’où provient le trafic de votre site Web.
  • À quel moment les conversions se produisent.
  • Combien vous coûte un
  • Quel revenu il vous
  • Où en est-il dans son parcours d’achat.

 

Enfin des chiffres qui en valent la peine ! Et une façon intéressante de défendre bec et ongles le ROI de vos campagnes marketing

#7 : Ne plus jamais spammer qui que ce soit !

 

Passez d’ennuyeux à utile. La nature humaine est telle que la plupart des gens préfèrent de loin être utiles qu’ennuyeux.

Avec le lead nurturing, le lead scoring et l’e-mailing, vous mettez en œuvre des actions commerciales pertinentes. Vous n’interrompez pas. Vous ne poussez pas. Vous vous positionnez stratégiquement.

Bien entendu, le simple fait d’avoir l’adresse e-mail de quelqu’un ne vous donne pas le droit d’en abuser et de tomber dans vos anciens travers…

Si vous décidez d’utiliser cette stratégie marketing redoutable, veillez toujours à déterminer si vos prospects considèrent vos messages comme du spam :

 

  • Prenez connaissance des réclamations : si plusieurs prospects vous contactent pour se plaindre de votre communication par e-mail, remettez de l’ordre dans vos campagnes.
  • Regardez vos métriques : si vos résultats sont nettement inférieurs aux normes de l’industrie, c’est que vos e-mails ne sont pas pertinents ou intéressants pour vos prospects.
  • Consultez vos taux de désabonnement : si vous êtes entré par inadvertance dans le territoire du spam, vous remarquerez un nombre élevé de « désabonnements » dans vos statistiques de messagerie.

 

Pour jauger la performance de vos campagnes, je vous invite à lire cette ressource complémentaire. Des données viables, fraîches et transparentes !

 

#8 : Gagner en notoriété

 

En produisant du contenu utile et pertinent pour un public hyper-spécifique, vous devenez une autorité dans ce domaine. Peu à peu, les lecteurs vous considèrent comme la source d’information incontournable, ce qui renforce la confiance et le respect. Et in fine votre taux de conversion.

Imaginez le contraire. Un utilisateur atterrit sur votre site web. C’est une ville fantôme. Il n’y a aucun contenu en vue et le blog n’a pas été mis à jour depuis des lustres. Quelle impression cela va-t-il lui donner ?

Un indice ? Pas très bon ! 🙁

Les visiteurs ne sauront pas si votre marque est active et n’auront peut-être aucune envie de prendre contact avec vous.

En outre, négliger vos canaux entrants aura pour effet de rapetisser votre trafic organique au fil du temps.

Pour rappel, l’objectif des têtes pensantes de Google est de suivre l’évolution des préférences des internautes. Plus de pertinence, de fiabilité, d’utilité…

 

#9 : Avoir des équipes internes plus soudées et efficaces

 

Vos prospects sont ravis de leur expérience web, reviennent encore et encore, continuent d’enrichir leur connaissance, parlent de vous à leurs homologues, entrent en contact avec vos commerciaux. Et là, bien souvent, c’est le clash !

 

  • Le service marketing et le service commercial sont cloisonnés.
  • Les objectifs ne sont pas les mêmes.
  • Les équipes ne communiquent pas ensemble régulièrement.

 

Avec l’inbound marketing, ces erreurs sont elles aussi rangées au fond du placard. Enfin… quand c’est bien fait. Car l’une des étapes fondamentales de cette stratégie est la fusion de vos deux pôles. Ce que l’on appelle dans le jargon, le Smarketing.

Une combinaison mathématiques et scientifiques qui permet d’observer non seulement un raccourcissement des cycles de vente, mais aussi une hausse des revenus et des conversions.

#10 : Avoir plus de clients qui croient en vous

 

Vous vous souvenez, l’inbound marketing fonctionne en trois étapes : attirer des inconnus, convertir les visiteurs, fidéliser ses clients. Et est centré sur l’utilisateur, pas sur vous.

Donc si tout le long, vous parlez à vos prospects… de ce qu’ils veulent et ont besoin d’entendre, ils ne pourront qu’être ravis de leur expérience à vos côtés.

Et que font les clients ravis ? Ils génèrent un bouche à oreille positif, amenant ainsi naturellement toujours plus de prospects vers vous.

Le cycle, toujours le cycle…

Votre site web est-il fait pour l’inbound marketing ?

 

Une seule façon de le découvrir : auditez votre dispositif digital !

You have Successfully Subscribed!

1 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer1
Email