fbpx
Sélectionner une page

Pourquoi vous devriez écrire des contenus pédagogiques pour le web !

Mis à jour le 18/11/2020 | Publié le 20/08/2020

Même s’il est bref, un contenu pour Internet doit avant tout permettre au lecteur de repartir avec de nouvelles connaissances. Pourtant lorsqu’une entreprise décide de se lancer dans le marketing de contenu, une question persiste : quel type de contenu produire ? Si votre souhait est de fidéliser et convertir votre audience, écrire des contenus pédagogiques pour le Web est une nécessité. Seuls les contenus informatifs, gratuits et précis transforment naturellement les internautes en clients fidèles. Voyons de plus près comment produire du bon contenu pédagogique.

Zoom sur la notion de « contenu pédagogique »

 

Un contenu pédagogique est un objet conçu pour l’apprentissage. Sa principale propriété est de permettre à son lecteur d’acquérir de nouvelles connaissances. Il doit non seulement permettre un apprentissage sans superflu, mais aussi être accessible à l’internaute au moment voulu, de façon instantanée et être créé sur mesure.

Aujourd’hui pourtant, la valeur réelle de l’enseignement sur le Web ne se trouve pas simplement dans le contenu en lui-même. Mais de plus en plus dans notre capacité en tant qu’expert à offrir à nos lecteurs l’information recherchée.

Comment rassembler des informations pertinentes et permettre aux consommateurs de s’enrichir dans un écosystème aux multiples données ?

Trouver, assembler, apporter une aide aux apprenants est le travail quotidien des algorithmes des moteurs de recherche. De notre côté, en tant que rédacteur web, notre devoir est d’offrir aux machines et aux humains un ensemble d’informations suffisamment orchestrées pour répondre à ces exigences. Pour cela, les métadonnées sont indispensables. Elles permettent de donner du sens, grâce à la sémantique, à une quantité considérable d’informations.

écriture contenus pédagogiques web

Du mot clé à l’intention de recherche

 

Faire une recherche sur Internet consiste à débusquer une bonne information. Pour obtenir un résultat concluant et pertinent, deux paramètres sont à prendre en considération : la question que pose l’internaute et la réponse transmise par les moteurs de recherche.

L’action réalisée par l’internaute est l’intention de recherche. Le travail du rédacteur consiste don à produire un contenu dont les métadonnées portent en elles la capacité de transformer radicalement cette intention en une aide précieuse.

Mais comment déterminer pourquoi les internautes effectuent cette recherche ? Comment définir s’ils recherchent uniquement une réponse à leur question ou s’ils souhaitent acquérir un produit ou service ?

Reconnaître l’intention de recherche qui se cache derrière un mot-clé est avant tout une question de compréhension des attentes et des besoins de votre cible.

Par exemple l’« Opéra » peut vouloir dire la pâtisserie, le lieu, l’art. Le mot « Rouge » signifie la couleur, le vin, la colère, le communisme, le sang. Une « Souris » peut aussi bien représenter le Tipp-Ex, que l’animal, la souris d’ordinateur ou encore la viande d’agneau.

Ainsi, un résultat de recherche peut être constitué d’une multitude d’intentions de recherche. Et la manière d’écrire des contenus pédagogiques pour le web devient un art !

Si vous rédigez du contenu pour essayer de cibler un mot-clé, mais que celui-ci ne réponde pas clairement à l’intention de recherche, le résultat ne sera pas concluant. Vous n’encouragerez pas votre lecteur à avoir confiance en votre expertise et de surcroît vous risquez de ne jamais vous positionner dans les premiers résultats des moteurs de recherche.

Écrire des contenus pédagogiques pour le web : tout un art

 

Ainsi pour mieux travailler le référencement de son site internet, il est important de prendre en compte les habitudes de recherche des internautes. Voici quelques données tirées de deux études sur les intentions de recherche pour bien comprendre l’utilité de rédiger des supports web instructifs :

 

Étude de la société Yooda

 

En 2016, la société Yooda (outils SEO) s’est intéressée aux différents comportements entre le mot clé tapé par l’internaute et son intention de recherche.

Il a été mis en avant qu’un tiers des expressions de recherche utilisées sur Google.fr contenaient en moyenne 3,5 mots. Ce point est très important car il démontre que les mots clés dits de longues traînes sont plus tapés que les mots clés de courtes traînes (un seul mot).

Les recherches informationnelles de type « Comment » étaient formulées 30 millions de fois tous les mois.

Quant aux recherches dites « transactionnelles » comme « nomduproduit + pas cher », « achat + produit », « acheter + produit », « prix + produit » ou encore « meilleur + » leur succès n’est pas en reste : de 2,3 à 14 millions de recherches par mois.

Étude de la société Ignite Visibility

 

Un peu plus récemment (2020), la société Ignite Visibility a réalisé une étude sur les habitudes de recherche des internautes sur le Web et leur façon d’utiliser les moteurs de recherche.

Le but était de répondre à la question suivante : « Que recherchent les internautes sur les moteurs web et dans quelle mesure les résultats reflètent l’intention de recherche initiale ? ».

6 points ont attiré mon attention : l’intention d’une recherche, les réponses, le type de contenu, les métadonnées, le type de résultat, le site mis en avant.

L’intention de recherche joue un rôle important dans les résultats que les utilisateurs s’attendent à voir. Lorsqu’on leur a demandé quelle serait leur intention pour une recherche comme « pâtes », 52,9 % ont répondu que ce serait pour trouver des recettes, 14,8 % pour lire divers articles sur les pâtes, 14 % pour savoir ce que sont les pâtes, 7,6 % pour trouver un restaurant de pâtes, 5,8 % pour regarder des photos de pâtes et 5 % pour regarder une vidéo sur les pâtes.

intention recherche

Les réponses rapides et complètes sont jugées importantes par les internautes. Pour la requête « Comment réparer l’évier de la cuisine », voici les résultats obtenus :

  • 48,9 % ont jugé important de répondre rapidement à la question ;
  • 40,3 % veulent une réponse complète ;
  • 24,2 % ont jugée l’ajout d’une vidéo importante ;
  • 26,1 % apprécient fortement les FAQ ;
  • 30,9 % veulent des photos ;
  • 36 % des boutons de partage ;
  • 31,9 % une biographie de l’auteur ;
  • 40,9 % des sondés apprécient que la page se charge rapidement ;
  • 23,6 % jugent très important de voir figurer la date sur la page.

Comme vous pouvez le constater, lorsqu’il s’agit de contenu, l’utilisateur veut tout !

Bien que la tendance à la production de contenu vidéos et d’images soit à la hausse, le contenu textuel est toujours roi. 55 % des répondants préfèrent voir du contenu texte dans les résultats de recherche.

contenu textuel

Les méta descriptions sont également un élément crucial en terme de référencement. Pour 62,9 % des personnes interrogées, la description a un fort impact sur leur décision d’aller plus loin sur un résultat de recherche.

description google

La majorité des répondants ont avoué ne pas être réceptifs aux annonces publicitaires. 85,2 % des personnes sondées préfèrent cliquer sur un résultat organique.

clic résultats organiques

Autre point important, notamment pour les TPE et PME, la renommée d’une marque n’est pas un facteur décisif. 44,9 % des internautes sont prêts à cliquer sur une marque qu’ils ne connaissent pas si celle-ci propose l’information qu’ils recherchent.

renommée marque

Ce qu’il faut retenir de ces deux études

 

Ces deux études nous montrent qu’il est tout à fait possible d’orienter nos choix en matière de référencement (SEO) en fonction de la thématique dans laquelle on évolue.

Alors quelle est la manière la plus efficace de produire du contenu textuel pour les internautes ? Comment réussir à hisser un site web comme une source d’information fiable et reconnue ? Comment inscrire son expertise dans une approche d’apprentissage et d’éducation des cibles ?

Construire une stratégie de content marketing basée sur le contenu pédagogique est audacieux, mais indispensable si vous souhaitez être trouvé sur Internet. Pour cela vous devez :

  • Prendre le temps d’étudier les habitudes de vos cibles ;
  • Vous intéresser à leurs problématiques ;
  • Offrir du contenu simple et claire ;
  • Donner envie à vos lecteurs de naviguer sur votre site pour en apprendre davantage ;
  • Accorder du temps à la construction de votre vitrine.

Écrire du contenu pédagogique pour le Web permet d’étoffer sa vitrine, d’attirer de nouveaux internautes, d’asseoir son image de source d’informations fiable.

Si vous avez du temps à consacrer à votre projet et que vous êtes prêt.e à miser sur le référencement, ce pari audacieux pourrait voler la vedette à vos concurrents !

La rédaction pour le web ne s’improvise pas et requiert de nombreuses techniques et bonnes pratiques pour capter l’internaute et faciliter la lecture…

Besoin de soutien pour créer vos contenus ?

Sélectionnez directement dans mon agenda la plage horaire qui vous convient le mieux. Nous pourrons alors discuter de ce qui vous préoccupe actuellement !

0 Shares
Partagez
Tweet
Partagez
Pin
Email