Comment la méthode du cluster de sujet peut-elle améliorer votre référencement naturel ?

Mis à jour le 04/06/2020 | Publié le 26/12/2019 | Stratégie de contenu

88 / 100 Score SEO

Le cluster de sujet a été présenté en 2017 par HubSpot (référence dans le domaine de l’inbound marketing) comme une nouvelle approche du référencement naturel. Comme vous le savez désormais, l’objectif suprême d’un site internet de qualité est de produire du contenu qui réponde efficacement à la requête de l’internaute. La construction du cluster de sujet répond parfaitement à cette attente. Résultat : une expérience utilisateur réussie cool !

Découvrez dans ce billet, comment le référencement naturel est en train de passer à un nouveau modèle d’architecture de site plus propre, plus délibérée, plus organisé.

Définition :

Un cluster de sujet ou un topic cluster est un groupement de contenus qui parle d’un même sujet (le terme de cocon sémantique vous est peut-être plus familier). Le principe général du cluster de sujet est de faire le lien entre différents contenus présents sur votre site internet issus d’une même thématique, à l’aide de liens hypertexte.

Intérêt :

L’intérêt principal de rédiger des clusters de sujet est de permettre à votre menu ou votre page d’accueil de gérer la profondeur de vos pages. Vos utilisateurs (et les robots de Google) pourront ainsi accéder à l’ensemble des pages de votre thématique en seulement 2 clics à partir de votre page d’accueil.

Composition :

Le cluster de sujet se composent de 3 types de pages :

  • La pillar page est une page spécifique qui aborde largement une thématique donnée et qui comprend de nombreux liens vers des articles d’un site dans cette même thématique. Généralement, pour être efficace et déployer tout son potentiel, la pillar page est liée soit au menu du site, soit à la page d’accueil.
  • Les articles de blog sont des billets qui abordent un aspect de la thématique principale abordée par la pillar page. Ils sont également maillés entre eux. Ceux-ci doivent également tous être liés à la « pillar page ».
  • La page service (ou produit) est la page sur laquelle vous souhaitez diriger votre internaute afin de générer des contacts qualifiés. Une pillar page bien conçue fera toujours un lien vers la page service, soit dans l’introduction, soit dans la conclusion.

La construction d’un cluster de sujet permet ainsi une meilleure performance en référencement naturel (SEO).

En résumé : le cluster de sujet ou le topic cluster se compose d’une page mère (page pillier), de pages filles (articles de blog) et de liens hypertexte qui permettent de relier le tout ensemble.

My Alt

Observons de plus près la composition du cluster de sujet

Le contenu du pilier

Le contenu de la page pilier sert de noyau central à l’une des thématiques importantes de votre entreprise, mais aussi de référence pour vos lecteurs.

La page pilier se base et couvre généralement tous les aspects de la thématique et dirige le lecteur vers des articles de blog qui eux abordent en profondeur ses différents aspects. D’une longueur de 3 000 mots (voire plus), elle laisse une marge de manœuvre suffisante pour permettre de faire passer différents messages ou de répondre aux nombreuses questions des utilisateurs sur la thématique abordée.

Le contenu des pages piliers est idéal pour les personnes qui ne sont pas familières à un certain sujet, mais qui souhaitent en avoir un aperçu complet.

À titre d’exemple, l’une des pages piliers de ce site web pourrait être consacré à la « Rédaction Web ». En effet, il s’agit d’un sujet important pour mon entreprise, car je propose des prestations de rédaction destinées au web.

Les différents sous sujets de la thématique

Contrairement au contenu de pilier qui aborde un sujet au sens large, chaque contenu du cluster (article de blog) se concentre sur un mot clé spécifique issu de la thématique principale et le traite de manière approfondie et complète. À l’intérieur du contenu de ces clusters se cache un lien qui ramène vos lecteurs au contenu de votre pilier.

En partant de mon exemple « la rédaction web« , je pourrais alors imaginer aborder les points suivants :

– « Quelles sont les meilleures techniques de rédaction web ? »

– « 8 conseils pour rédiger un bon cahier des charges en rédaction web »

– « Comment établir un cahier rédactionnel pour mieux gérer l’écriture de vos contenus ? »

– « Comment bien définir sa méthode de rédaction ? »

– « 10 conseils pour convaincre un client d’acheter de la rédaction web »

Dans l’idéal, une page pilier doit contenir entre 5 et 10 articles clusters pour aborder largement une thématique. Pour trouver des idées de contenus, n’hésitez pas à faire un brainstorming ou à utiliser des outils web de type 1.fr, par exemple.

My Alt
My Alt

Le maillage interne (les hyperliens)

Une fois l’idée générale clairement définie et les sous sujets rédigés, une dernière étape fondamentale viendra clore la construction de votre cluster de sujet : il s’agit de relier le contenu de la page pilier aux contenus du cluster, les articles de blog. On parle alors de maillage interne par le biais de liens hypertexte.

À noter que pour maximiser vos chances de réussite, l’ancre des liens devra être le mot-clé principal de votre thématique. Dans mon exemple, si vous suivez toujours, il s’agirait du mot-clé « Rédaction Web ».

Mais concrètement, comment les clusters de sujets aident votre contenu à être trouvé ?

 

Cela fait bien longtemps que les meilleurs référenceurs conseillent à leurs clients de créer des contenus qui se soutiennent mutuellement. Ces dernières années, le sujet a d’ailleurs vu une forte recrudescence, notamment depuis que nous connaissons le fonctionnement des robots de Google et de leur perception du contenu dans son contexte.

Les clusters permettent aux crawlers des moteurs de recherche de faire plus facilement le lien entre vos différents contenus issus de la même thématique.

En d’autres termes, vous dites à Google que vous êtes une autorité sur le sujet et que vous méritez d’être en première place dans la SERP.

Les avantages de cette approche

L’avantage majeur du cluster thématique est de garder le plus longtemps possible votre audience sur votre site. Plus vous mettrez à leur disposition des contenus intéressants, plus ils seront enclin à rester sur votre site et éventuellement prêts à acheter vos produits.

47 % des consommateurs voient 3 à 5 éléments de contenus créés par une entreprise avant de parler à un vendeur de cette entreprise.

Source : 58 statistiques fantasmagoriques sur les sites Web : Vendasta (Anglais)

En y regardant de plus près, la création de contenu autour d’une même thématique aura toute les chances d’améliorer le classement de recherche d’autres contenus similaires déjà présents sur votre site. En effet, si les nombreux algorithmes de Google arrive à comprendre que vos contenus plaisent aux lecteurs et qu’ils sont issus d’une même thématique, dans certains cas, cela entraînera la possession de plusieurs positions SERP pour un même mot clé. En raison de l’augmentation du classement, vous attirerez plus de visiteurs, créant ainsi une boucle de rétroaction positive qui augmentera votre trafic et vos conversions.

De fait, je pense que l’on peut définitivement en conclure que la méthode du topic cluster aide à générer plus de trafic !

Le résultat idéal de cette combinaison serait que votre page principale se classe mieux sur un mot clé concurrentiel à court terme et que les articles associés se classent davantage sur leurs mots clés respectifs de longue traîne.

 

Les inconvénients de cette pratique

Comme tout ne peut pas être si simple, la création d’un cluster thématique a pour inconvénient principal de demander beaucoup de temps de travail ! Créer des contenus longs, de 3 000 mots ou plus, originaux, bien documentés et bien conçu, demande beaucoup d’investissement en temps de travail, mais aussi de savoir-faire.

Si vous possédez déjà du contenu sur votre site internet, vous pourriez toujours envisager de le réutiliser, comme pour la création d’un livre-blanc. Mais si vous partez de zéro, vous aurez beaucoup de contenus à produire en une seule fois. Toutefois, sur le moyen-long terme, le jeu en vaut vraiment la chandelle ! Au même titre que la méthode « 10X Content ».

C’est deux méthodes sont d’excellents boosters de visibilité.

Alors n’attendez plus, considérez vos contenus hyper liés comme un vaste catalogue de sujets intéressants et utiles pour vos lecteurs.

Toutes les étapes de la mise en place d’un topic cluster par l’exemple 

Maintenant que vous connaissez un peu mieux le principe du modèle de cluster de sujets, son importance et ses bienfaits, il est temps de passer à sa mise en place. Car pour bien comprendre son fonctionnement, il faut passer à l’action !

– Sélectionnez votre sujet et identifiez vos groupes de sous-sujets

Cette première étape consiste à identifier un sujet pertinent pour vos lecteurs et votre entreprise. Dans l’idéal, il est intéressant de choisir un mot clé dit de courte traine qui servira de tête à la longue traîne. Celui-ci est généralement composé de mots clés génériques fortement concurrentiels. Dans mon exemple, il s’agissait de la « rédaction web ».

Posez-vous alors ces questions :

– Quels problèmes rencontre ma cible ?

– De quoi mes clients potentiels ont-ils besoin pour être aidés ?

– Sur quels sujets est-ce que je souhaite être la plus haute autorité d’Internet ?

– Etc.

Maintenant que vous avez identifié le sujet principal de la thématique à aborder, concentrez vos recherches sur les sous-sujets qui gravitent autour de cette problématique. Il s’agira de vos articles. Pour vous aider à choisir les mots clés de longue traine intéressants pour vos lecteurs, appuyez-vous sur une série d’outils comme Ahrefs, le planificateur de mots clés de Google Adwords, Google Analytics, Google Search Console, Answer The Public et bien d’autres.

My Alt
My Alt

À ce stade, vous pouvez déjà vous féliciter, votre Topic Cluster est né !

À retenir : votre sujet doit être la clé de voûte de votre entreprise et doit couvrir tous les aspects de votre thématique, tout en restant suffisamment vague, pour que vous puissiez écrire de nombreux articles.

– Créez et optimisez la page de pilier de contenu

Avant de vous lancer dans la pure création de votre page, vous devez choisir le format de votre pillar page. Pour ce faire, il existe deux types de page :

La Pillar Page « How to… » ou la page « guide » qui explique tout le processus d’un sujet. Ce guide complet permet de maîtriser un concept ou une compétence dans son intégralité.

La Pillar Page « Sommaire » ou la Pillar page « Ressources » qui consiste à lister les articles du cluster et à en faire de courts résumés. Il s’agit de la solution la plus rapide. Elle permet de commencer à ranker, pendant que vous construisez un contenu plus complet et consistant.

– Rédigez vos articles de blog pour le contenu du cluster de sous-sujets

Une fois que vous avez déterminé le sujet à aborder, les sous-sujets et le format de votre page pilier, l’étape suivante consiste à effectuer un audit de vos contenus existants. Cela peut vous aider à maximiser vos efforts réalisés par le passé. Si toutefois vous deviez partir de zéro, cette méthode de travail vous permettra de gravir les échelons plus rapidement.

Liez votre contenu

Maintenant que vous avez rédigé tout votre contenu, il est temps de les lier les uns aux autres, ainsi qu’à la page pilier. Cette étape est considérée comme la plus importante lors de la création d’un cluster de sujets. C’est elle qui montre clairement aux moteurs de recherche que vos contenus sont liés les uns aux autres.

POUR RÉSUMER :

L’internaute tape sa requête dans la barre de recherche de Google, tombe sur un article de votre blog qui traite d’une thématique spécifique, clique sur le lien menant à votre pillar page, montre de l’intérêt pour vos produits et/ou services, clique sur le lien qui l’emmène à votre page service, devient une cible qualifiée.

Pour vraiment bien comprendre toute la portée du topic cluster, je vous invite à consulter les 3 pages que j’ai rédigé sur mon site internet qui utilise cette pratique de référencement naturel et l’infographie d’Ineolab :

 

My Alt

Le Topic Cluster est un moyen fantastique d’organiser votre contenu, tout en aidant les utilisateurs et les moteurs de recherche à naviguer facilement dans le contenu de votre site. Certes, cela peut prendre quelques mois avant de voir et de ressentir l’impact de la stratégie, mais comme pour toutes les stratégies de marketing de contenu, les meilleurs résultats proviennent d’un investissement en temps et en efforts.

Alors n’oubliez pas de choisir un sujet fort, d’écrire méthodiquement vos pages de pilier et de cluster et d’ajouter des liens internes pour relier chacune de vos pages.

2 Commentaires

  1. Anthony

    « Les clusters permettent aux crawlers des moteurs de recherche de faire plus facilement le lien entre vos différents contenus issus de la même thématique. »

    Le crawler « découvre » des ressources mais n’établit pas de liens entre entre elles, sémantiquement parlant. 😉

    Réponse
    • Stéphanie Arlt

      Merci pour cette précision.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Shares
Partagez
Tweet
Partagez
Pin
Email