Sélectionner une page

Bien Référencer Son Site Web : 3 techniques à prendre en compte dès le démarrage

Vous venez de démarrer une activité en ligne et vous cherchez des conseils pratiques pour vous faire connaitre ?

Dans ce billet, je vais vous donner 3 techniques marketing pour bien référencer votre site web sur le court/moyen/long terme.

Sans plus de transition, rentrons directement dans le vif du sujet !

Technique 1 : mélangez le SEA et le SEO

 

En phase de lancement, un site web a besoin d’être boosté et relayé pour générer des ventes.

Le référencement sponsorisé (SEA) s’avère alors être la méthode la plus simple pour se faire connaitre. Cependant, les placements Google coutent de plus en plus chers et les internautes sont de plus en plus réfractaires à ce type d’annonces.

Pour pallier ces problématiques, il existe une seconde technique marketing, le référencement naturel (SEO). Toutefois pour obtenir des résultats avec cette méthode, il faut parfois attendre 6 à 12 mois.

L’idéal pour bien référencer son site internet est donc d’utiliser les deux pratiques en synergie. Le SEO vous permettra de couvrir un large panel de mots-clés. Le SEA de booster vos ventes. 

Technique 2 : sélectionnez bien vos mots-clés

 

Lorsqu’un consommateur exécute une recherche sur Google, il active plusieurs leviers. Ces leviers servent avant tout à vérifier votre faculté à répondre à l’intention de recherche qui se cache derrière la requête visée. Ainsi, comprendre le fonctionnement des moteurs de recherche et comment les internautes s’informent est fondamental pour bien référencer un site internet.

 

Classification des mots clés par les moteurs de recherche (valable pour le SEO et le SEA) :

 

– Les mots clés larges : mots courts d’un seul terme. Si ces mots clés concernent votre entreprise, ils concernent également d’autres structures qui évoluent dans votre secteur d’activité. Il sera donc très difficile de se placer sur ces mots clés. Par exemple : SaaS.

– Les mots clés de tête : similaires aux mots clés larges, se composent de deux à trois mots génériques. Il peut également être très difficile de se placer sur ce type de mots clés. Par exemple : solution SaaS.

– Les mots clés de longueur moyenne : mots plus compétitifs. Il s’agit de requêtes clés ou expressions fréquemment tapées par les internautes. Par exemple : logiciel gestion commerciale.

– Les mots clés de longue traîne : séries de mots en rapport avec votre activité très spécifiques. Ce sont eux qui permettent de gagner des placements dans la SERP. Par exemple : logiciel gestion commerciale en ligne gratuit.

4 méthodes efficaces pour découvrir les mots-clés utilisés par vos internautes :

 

Méthode 1 : avec des outils spécialisés 

 

  • SEMRush, le Kit marketing tout-en-un ;
  • AnswerThePublic, pour découvrir ce que les gens cherchent ;
  • 1.FR, pour créer des contenus qui répondent aux questions de vos clients
  • KWFinder, pour trouver des mots clés de longue traine avec une faible difficulté de référencement ;
  • Ubersuggest, pour gagner la bataille du SEO ;
  • Buzzsumo, pour trouver les contenus qui fonctionnent le mieux ;
  • Le Keyword Grader de HubSpot, pour obtenir des informations et des statistiques sur votre secteur d’activité en temps réel ;
  • Wordtracker, pour connaître le nombre de recherches générées quotidiennement par un mot-clé ou une expression de mots-clés, ainsi que tous mots-clés ou expressions de mots-clés connexes.

     

    Méthode 2 : avec l’aide de votre communauté.

     

    C’est-à-dire tous les individus familiers à votre entreprise : clients, prospects, salariés, concurrents, fournisseurs, etc.

    Questionnez-les sur leurs problématiques profondes, ce qui les a fait passer à l’achat, pourquoi ils apprécient votre produit/service, qu’est-ce qui leur a donné envie de travailler avec vous, etc.

     

    Méthode 3 : avec l’aide des réseaux sociaux.

     

    Twitter, Pinterest, Facebook, YouTube sont d’excellentes sources de requêtes. Sur les réseaux ont parle de tout : questionnements, sujets de griefs, tendances, etc.

     

    Méthode 4 : avec les outils de Google.

     

    Google Trends, la saisie semi-automatique de Google Suggest, Google PAA (People Also Ask), les recherches associées de Google, l’outil de planification de Google AdWords sont autant de sources fiables et gratuites pour trouver des mots clés impactants.

    Technique 3 : le mélange UX et SEO

     

    Marier le SEO et l’UX est essentiel pour la bonne expérience d’un internaute. Plus celui-ci passera de temps sur votre site, meilleur sera son référencement.

    L’UX est une science qui consiste à prendre en compte l’expérience utilisateur à travers de nombreux domaines : ergonomie, marketing, contenu, architecture de l’information, webdesign, aspects techniques tels que la vitesse de chargement d’une page ou sa compatibilité mobile.

    L’objectif premier de l’UX est d’améliorer le taux de conversion d’un site internet.

    Pour mesurer l’UX, plusieurs facteurs sont pris en compte :

    • Le taux de rebond ;
    • Le temps de chargement d’une page ;
    • Le taux d’abandon dans le tunnel de vente ;
    • Le taux de conversion ;
    • Le nombre de clics pour atteindre un objectif.

    Si l’UX et le SEO sont à prendre en compte dès la phase de conception d’un site internet, il n’est pas rare de constater que ceux qui le font, mettent en avant l’aspect visuel au détriment du contenu et de l’expérience utilisateur.

    N’avez-vous jamais été confronté à des images trop grandes, des vidéos qui s’affichent n’importe où, un contenu pauvre en texte, etc. ?

    Ces pratiques sont aux antipodes d’un bon référencement naturel. Néanmoins, afin de proposer la meilleure expérience possible à ses utilisateurs, un site internet doit savoir harmoniser les deux.

    Ainsi, si vous souhaitez référencer correctement votre site web et vous démarquer de vos concurrents :

    • Commencez par vérifier que votre site soit bien Search Engine Friendly ;
    • Focalisez-vous sur l’intention de recherche de votre audience ;
    • Optimisez le chemin pour une meilleure expérience utilisateur ;
    • Prévoyez un budget SEA/SEO équilibré.

    C’est seulement avec cette approche que vous viserez l’excellence ! 

    Le fameux SXO (Search eXperience Optimization) : SEO + UX.

      1 Partages
      Partagez
      Tweetez
      Partagez
      Enregistrer1
      Email